Uncategorized

Déchets verts : Comment s’en débarrasser

Brûler ou jeter les déchets verts est un acte à risque interdit par la loi. Il existe plusieurs manières de se débarrasser de ces déchets sans pour autant endommager l’écosystème ou mettre en danger le voisinage. Cet article vous présente les risques liés au mauvais usage des déchets verts ainsi que les solutions pour les éviter.

Que peut-on comprendre par « déchets verts » ?

On entend par déchets verts, des déchets végétaux dérivés de l’entretien du jardin et accessoirement de la cuisine : de tels que
• Les épluchures de légumes ;
• Les fruits non consommables tombés des arbres ;
• Les feuilles mortes ;
• L’herbe issue de la tonte et du fauchage ;
• Les résidus d’élagage, de taille et de débroussaillage ;
• Les végétaux non malades et non envahissants issus du nettoyage des massifs.

Brûler ses déchets verts, un acte proscrit

La loi

Il est strictement interdit de brûler déchets ménagers. Etant rangés dans la case de ces derniers, les déchets vert ne doivent pas être aussi brulés.

Quels sont les risques

Le fait de brûler les végétaux pollue l’air, trouble le voisinage (fumées, odeurs…) et peut générer un incendie. Vous devez prendre donc vos précautions au risque de vous faire coller une amende de 450€.

Les dérogations

Les dérogations sont accordées par le préfet dans certaines conditions et pour des buts précis notamment celui d’éviter la propagation d’épidémies causées par des vers, des bactéries ou des parasites qui touchent certains végétaux. Les règles des dérogations sont strictes.

Les alternatives pour les déchets verts

Estimés à plus d’un million de tonnes dans les ordures ménagères, les déchets verts sont mal utilisés. La meilleure manière de se débarrasser de ces derniers n’est pas de les brûler ou jeter à la poubelle. Il existe d’autres moyens simples et accessibles auxquels vous pouvez faire recours.

La collecte sélective : Nombreuses agglomérations mettent en place une collecte sélective (régulière, voire hebdomadaire, ou sur simple demande) des déchets verts, qui sont ensuite traités le plus souvent en compostage selon leur choix.

Les déchetteries : Lorsque le broyage et le compostage sont pratiqués, les collectivités donnent souvent accès gratuitement à leurs administrés à du compost et/ou du BRF (bois broyé). Vous avez la possibilité de vous rendre individuellement en déchetterie

Les entreprises spécialisées : Il est parfois difficile de déplacer les déchets jusqu’à une déchetterie en raison de leur volume. La solution dans ce cas est de contacter les entreprises spécialisées dans le domaine afin qu’elles prennent en charge les végétaux ou les broyer sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer