Business & Entreprise

Concevoir un business plan : les points essentiels

Démarrer une nouvelle entreprise n’est pas une mince affaire compte tenu des nombreux éléments à considérer et de la forte concurrence sur le marché. D’ailleurs, de plus en plus de sociétés font faillite à cause du manque d’organisation. Qu’il s’agisse d’une négligence au niveau de la gestion, de la planification, des études de marché ou encore de la communication, les répercussions peuvent être considérables pour le bon développement de l’entreprise et sa pérennité. Dans ce cadre, l’élaboration d’un modele business plan constitue un moyen judicieux, voire un passage obligé pour toute structure qui veut réussir et prospérer dans son domaine.

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Bien que la conception d’un business plan soit complexe et laborieuse, sa définition est assez simple. Il s’agit entre autres d’un document contenant tous les détails essentiels d’un projet dont le but est de démontrer ses points forts, sa rentabilité ou encore ses particularités par rapport à la concurrence. Chaque argument compte ainsi énormément pour mettre en valeur les activités de l’entreprise et pour arriver à convaincre la clientèle, les partenaires ainsi que les investisseurs potentiels. Un modele de business plan comprend notamment une description détaillée des produits et/ou services proposés, de la clientèle cible, des ressources nécessaires au lancement du projet, de la forme juridique de l’entreprise, des principaux concurrents sur le marché, du canal de distribution ainsi que de la stratégie commerciale à déployer.

Comment élaborer un business plan ?

Le but principal dans l’élaboration d’un plan d’affaire est de prouver qu’un projet est rentable à travers un document complet, clair, compréhensible et surtout réaliste. Dans ce sens, il ne faut pas négliger certains aspects essentiels comme la partie rédactionnelle et financière. En effet, les potentiels investisseurs doivent avoir en leur possession un dossier détaillé du projet tout en ayant la garantie que cet investissement correspond à leurs attentes. Par exemple, les actionnaires vont surtout s’intéresser aux profits qu’ils peuvent tirer du projet tandis que les banquiers vont mettre l’accent sur la capacité de l’entreprise à rembourser l’emprunt. De même, chaque activité a ses spécificités, ce qui implique à chaque fois une approche différente. Pour un business plan restaurant, la planification n’est pas forcement pareil que pour la création d’une salle de sport, car il faut tenir compte de nombreux facteurs tels que le matériel, le personnel et le budget nécessaires pour le projet. Dans tous les cas, le recours à un professionnel est vivement conseillé lors de la création d’un business plan afin de bénéficier d’un accompagnement optimal tout au long du processus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer