Non classé

Choix d’une vis : les points à savoir

Lorsqu’il y a deux éléments à assembler, on a toujours besoin d’une vis. Il s’agit, en effet, de l’une des pièces mécaniques couramment utilisées, que ce soit à la maison ou dans tous les secteurs industriels. Elle est généralement constituée d’une tige filetée et d’une tête et permet de fixer des composants d’une structure par pression. Dans ce cadre, il existe dans une visserie de nombreux modèles de vis sur mesure dont leur application peut dépendre de différents paramètres.

Les différents types de vis

La spécificité d’une vis est la forme hélicoïdale du filetage lui permettant de s’enfoncer dans la surface d’un matériau solide. Le choix d’un modèle varie généralement selon son usage. Dans ce sens, il existe différents types dont les vis à métaux, les vis à bois (idéales pour les petits travaux de bricolage), les vis hublot (utilisées essentiellement dans l’industrie navale), les vis à œil (pour fixer des câbles inox sur diverses surfaces), les vis à tôle, les vis autotaraudeuses, les vis autoperceuses, etc.

Pour ce qui est de la tête de la vis, elle est également disponible sous différentes formes. En général, elle est fraisée ou plate. La première est en principe appliquée sur une surface préalablement fraisée tandis que la seconde convient surtout à une surface plane. Il existe également d’autres modèles comme :

– La vis à tête bombée : plus appréciée pour son aspect esthétique.
– La vis à tête réduite : idéale pour la fixation de terrasse en bois.
– La vis à tête ronde qui est dépourvue d’empreinte et fixée par un écrou.
– La vis à tête large, hexagonale ou cylindrique.

Les empreintes de vis

Il s’agit de la partie creuse située sur la tête de vis qui sert à placer l’outil (dans la majorité des cas un tournevis) permettant de serrer ou de dévisser la pièce. L’empreinte est facilement identifiable de par sa forme : empreinte carrée, fendue (la plus courante), Prozidrive ou cruciforme, Philips (sous forme de croix), Torx (permettant une meilleure adhésion de l’embout) et empreinte à six pans creux (utilisée avec des clés Allen).

Le filetage

La partie encastrée de la vis peut être entièrement filetée (la forme la plus courante), partiellement filetée ou bien composée de double filet. Le filetage partiel est souvent utilisé pour la fixation de panneaux en bois sur des poutres. À noter que la longueur de la partie sans filetage doit être proportionnelle à l’épaisseur du matériau qu’elle traverse. Quant aux modèles à double filet, ils sont constitués d’une première partie filetée sous la tête de vis qui va fixer la première pièce, d’une partie non filetée et d’une deuxième partie filetée pour un vissage complet de l’ensemble.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer