Santé & Bien-être

La médecine traditionnelle chinoise : c’est quoi ?

Depuis des millénaires, la médecine traditionnelle chinoise est une méthode très répandue en Chine. Cette ancienne technique chinoise est particulièrement axée sur l’énergie vitale du corps, afin de puiser la guérison et le bien-être. Comme tout autre traitement de la MTC, la médecine ayurvédique de Clermont-Ferrand propose des formules de bien-être général au patient. Mais qu’est-ce que c’est et comment ça marche ? Les détails dans cet article.

Les éléments clés de la MTC

Les principes de la médecine chinoise sont basés sur quatre idées fondamentales :

  • Le corps, l’esprit et le cœur sont considérés comme un tout, représentant l’univers. Les structures corporelles sont interdépendantes et fonctionnent grâce à l’énergie et à la force vitale.
  • Le corps est intimement lié à la nature et subit les changements de celle-ci. Durant son intervention, le docteur en médecine chinoise évalue ainsi l’état du corps du patient, la génétique, la saison et la géographie.
  • Le corps est capable de s’auto-guérir, tout comme la nature. Cette capacité d’auto-guérison est présente, même si elle est difficile d’accès.
  • La prévention reste le meilleur traitement. Le praticien apprend au patient à écouter son corps et prévoir les éventuelles maladies.

Les pratiques les plus connues en médecine chinoise

La médecine chinoise dispose de quelques pratiques traditionnelles pour traiter le cas de chaque patient. Il pourrait s’agir d’une acupression, d’un traitement à base de plantes médicinales ou de moxibustion.

L’acupuncture

C’est la pratique la plus populaire en médecine chinoise. Elle consiste à intégrer des aiguilles dans certaines parties de la peau et des muscles. L’acupuncture chinoise de Clermont-Ferrand vise à  maintenir l’équilibre optimal du Yin et du Yang. Ce qui entraîne la fluctuation normale du Qi et le fonctionnement idéal du corps et de l’esprit.

Le « cupping »

Cette thérapie par ventouse se fait à l’aide d’un massage spécifique, où le praticien dépose des tasses sur les zones à traiter. Les tasses ont été préalablement réchauffées avec un élément inflammable ou du coton placé à l’intérieur. La tasse est ensuite placée contre la peau, après que l’élément de chaleur soit retiré. Le refroidissement de l’air présent à l’intérieur de la tasse va créer la ventouse. La ventouse est un des outils de l’acupuncture et concerne généralement les zones charnues du corps.

La nutrition chinoise

Selon la médecine chinoise de Clermont-Ferrand, la nutrition est la base de la santé. Cette thérapie consiste à la guérison de certaines douleurs, au ralentissement du vieillissement et à l’équilibre yin-yang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer