Entreprises

La nécessité d’une formation en gestion de crise dans une entreprise

Outre le fait que c’est une obligation légale pouvant exposer à des poursuites judiciaires et même pénales, la formation gestion de crise est une nécessité pour les employés pour leur apprendre à se comporter au mieux face à une situation de crise au travail ou même dans leur vie normale.

La déroulement de la formation en gestion de crise

La formation en négociation peut se diviser en trois phases bien distinctes : la période pré-crise où l’on s’y prépare, où l’on établit tous les plans de bataille; la crise proprement dite où l’on applique la gestion problème systémique, où l’on applique tout ce qu’on a appris pour répondre aux diverses catastrophes et urgences, où l’on applique également la gestion attaque cybersécurité; la période post-crise où l’on s’efforce de continuer les activités et de fournir des rapports divers.

Les avantages de la formation en gestion de crise

La formation communication de crise est vraiment utile à l’entreprise, car non seulement les employés peuvent prendre en main leur propre sécurité, celle de leurs collaborateurs et celle de l’entreprise, et il y a encore beaucoup d’autres avantages.

Si vos employés ont suivi une formation à la gestion de crise, ils ont déjà toutes les notions indispensables ainsi que toutes les informations nécessaires pour savoir exactement quoi faire, pour prendre les décisions qui s’imposent pour pouvoir garantir la sécurité de tous et continuer l’activité de l’entreprise. Les employés formés sauront garder leur calme et ne paniqueront pas et ainsi, ils pourront faire face à toutes les situations de crises, naturelles ou provoquées par l’homme. Afin d’augmenter l’efficacité de la formation, une solution gestion de crise peut être dispensée également pour accompagner l’entreprise dans ces moments sombres.

Quels modules doivent comporter une bonne formation à la gestion de crise?

Au minimum, trois phases doivent composer la négociation formation à la gestion de crise :

  • La phase de préparation et de planification : les informations doivent être communiquées aux employés (ou ils doivent les rechercher quand ils sont plus impliqués dans la culture de la gestion de crise) pour une meilleure évaluation des risques et dangers. Des plans d’actions détaillées contenus dans des manuels de procédures doivent être appris pour mieux affronter les différentes situations possibles. Rapidité et efficacité sont les maîtres-mots.
  • La phase d’intervention : les employés vont appliquer les diverses techniques apprises aux cours des exercices pratiques et des simulations comme le verrouillage, l’évacuation, l’abri sur place, les premiers soins et les traitements médicaux,…
  • La phase de réaction et de récupération : les employés doivent aussi apprendre leurs droits et leurs responsabilités ainsi que ceux de leurs collaborateurs, ainsi que des notions juridiques et leurs parades. Ils auront à continuer les activités en temps de crise, à faire des communiqués et surtout à s’entraider mutuellement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer