Formation & Emploi

Recrutement de cadre dirigeant : les critères à considérer

Embaucher un cadre dirigeant est une opération risquée. Recruter la mauvaise personne peut vite se révéler catastrophique pour l’entreprise. Il est de ce fait primordial de se pencher sérieusement sur ce type de projet afin d’éviter les soucis ultérieurs. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour en assurer la réussite.

Une tâche délicate

Le poste de cadre dirigeant fait actuellement partie des plus difficiles à pourvoir. Le secteur souffre d’ailleurs d’une pénurie de candidats, la plupart des personnes qui pourraient assurer le rôle étant déjà engagées autre part. Il est d’ailleurs presque impossible de les débaucher, encore plus si le poste qu’elles occupent leur convient. Et compte tenu de l’ampleur des responsabilités qui incomberont au candidat choisi, les entreprises hésitent beaucoup à embaucher des personnes avec peu ou pas d’expérience. Bon nombre d’entre elles optent alors pour un recrutement en interne ou font appel à des professionnels externes.

Le recours à l’aide d’un cabinet de recrutement ou d’un chasseur de têtes est également courant. Ce dernier utilisera la technique de l’approche directe pour trouver la perle rare, parfois là où l’on ne s’y attend pas, comme dans le cas de la reconversion d’un militaire en cadre dirigeant d’entreprise si ses talents et ses compétences s’y prêtent.

Bien cadrer le profil de cadre dirigeant

La complexité du recrutement d’un cadre dirigeant se trouve également dans le profil des candidats. Un cadre dirigeant devra en premier lieu maîtriser le(s) métier(s) de l’entreprise et le secteur d’activités auquel elle appartient. Outre des compétences professionnelles (organisation, gestion, conduite de projets, etc.) et une expérience avérées dans ce type de poste, les capacités personnelles sont aussi primordiales.

Les talents de leader sont essentiels pour une bonne cohésion entre les collaborateurs, pour un pilotage optimal des projets, pour l’atteinte des objectifs dans les délais impartis, pour la motivation des équipes, etc. La personne choisie devra également posséder une aptitude certaine à la communication, avoir un bon self-control, savoir faire preuve d’empathie quand il le faut, savoir écouter et être prête à apprendre des autres et bien entendu avoir des capacités réelles en gestion de conflits.

Les autres facteurs à prendre en considération

Outre les éléments cités précédemment, le recruteur devra également prendre en compte toutes les spécificités (techniques, organisationnelles, contraintes, future évolution, etc.) du poste, l’environnement dans lequel l’entreprise qui recourt à ses services évolue, sa carte d’identité et son historique. L’objectif étant de pouvoir dresser une fiche de poste claire, pertinente et qui peut séduire les candidats potentiels, leur donner envie de rejoindre la société et d’en prendre les rênes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer