BricolageMaison & Déco

Zoom sur l’isolation acoustique du plafond

L’isolation acoustique du plafond, ou isolation phonique, empêche la propagation des bruits et protège votre intérieur contre les bruits extérieurs. Etes-vous souvent dérangé par les bruits de vos voisins du haut ? L’isolation acoustique de votre plafond est ce qu’il vous faut. Cependant quels sont les principes de ce système ? Quels sont les différents types de nuisances sonores ?

Quels sont les principes de l’isolation phonique du plafond ?

Aucune réglementation n’est encore prévue pour l’isolation phonique des logements individuels lors d’une rénovation. Mais avec l’article R. 111-23-4 du Code de la construction et de l’habitation, les propriétaires de maisons localisées dans les sites fortement exposés ont l’obligation de réaliser ce chantier. Par ailleurs, la règlementation stipule l’atténuation du bruit extérieur à 30 dB au moins dans les constructions neuves dont le niveau sonore ambiant est « normal », soit entre 60 et 65 dB. Ce niveau doit être réduit à 45 dB au moins pour les bâtiments situés dans des zones fortement bruyantes.

Quels sont les différents types de nuisances sonores ?

Les nuisances sonores sont nombreuses et varient. Ainsi donc nous avons les bruits d’impacts (les bruits de pas, les chocs sur le sol, le bruit de la pluie) ; les bruits aériens (les sons produits par la musique et les bruits de voix) et les vibrations produites par le ronronnement constant des équipements qui fonctionnent dans une maison. Par ailleurs, les bruits et les vibrations peuvent se propager à travers les mursmême si on isole parfaitement un plafond. Pour avoir un meilleur résultat, l’isolation phonique du plafond doit être faite en même temps que l’isolation du reste de l’habitation.

Les types d’isolants disponible

Il existe plusieurs types d’isolants que vous pouvez utiliser pour l’isolation acoustique plafond de votre appartement.  La qualité d’isolation varie d’un modèle d’isolant à un autre.

Les plaques de plâtre : Encore dénommées “placo”, elles sont adaptées à l’isolation acoustique des cloisons. La majorité des français l’utilisent pour réduire les nuisances sonores d’un logement.

Les isolants thermiques naturels :Ils offrent des performances phoniques exceptionnelles et peuvent être installés au plafond à condition d’être ensuite recouverts par un revêtement. La laine de bois, les fibres de bois ou le chanvre sont des exemples d’isolants thermiques naturels.

L’absorption phonique dépliable : C’est une solution qui consiste à installer une mousse polyuréthane alvéolée et enroulée le long du plafond. Elle permet de limiter la réverbération du son.

Le panneau isolant thermique et acoustique: Plus performant qu’un enduit de plâtre d’une épaisseur de 1 centimètre, il réduit considérablement les bruits provenant de l’étage.

Les dalles murales en liège : Connu pour sa capacité d’absorption acoustique, le liège s’adapte à n’importe quelle mission d’isolation, même pour le plafond. Le plus important est de bien visser chaque plaque avant de la recouvrir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer